Un projet avec les habitants de Viarme et Talensac

partagez...Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

D’avril à septembre 2015, le théâtre de Viarme, la Ruche accueille en résidence l’auteure nantaise Laurence Vilaine, qui ira à la rencontre des habitants du quartier, et en priorité de ceux dont on ne parle pas le plus souvent. Ceci aboutira à un écrit restitué sur la scène de la Ruche début octobre.  La Ruche sera le passeur de mots, le point de ralliement et de carrefour de ce projet. 

La ruche

Cette résidence donne aussi l’opportunité d’organiser des rencontres dans différentes structures du quartier, ainsi qu’en médiathèques et en établissements scolaires (en cours d’organisation).

La Ruche, un lieu où des livres se lisent mais aussi s’écrivent

Ce petit théâtre de la place Viarme, qui a ouvert en janvier 2013, accueille depuis ses débuts une fois par mois un écrivain de la région lors de ses soirées “Un auteur, un compositeur” : lectures qui sont ponctuées par des improvisations musicales. Offrir aux auteurs une possibilité de rencontre et de présentation de leurs œuvres est l’objectif de ces moments particuliers.

 Accueillir un écrivain sur plusieurs mois, c’est  pouvoir approfondir ce rapport à l’écriture, donner une forme plus construite à leur démarche.

Il ne s’agira plus seulement d’une simple rencontre mais plus profondément d’entrer dans un processus d’écriture sur un plus long temps, dans une démarche sociale et culturelle de territoire, autour du quartier Viarme-Talensac. Ce projet sera bien-sûr générateur de lien social et culturel.

 Laurence vilaine

Laurence Vilaine

Le silence ne sera qu’un souvenir est le premier roman de Laurence Vilaine paru aux éditions Gaïa en 2011, récompensé par le Prix littéraire des Grandes Écoles et le prix ENS de Cachan (2012).

Son écriture tente de tracer son chemin à l’écoute de ce que dit et ce que cache le monde. “Oui, c’est peut-être ça écrire, explorer des existences, et à travers elles, sans doute éclairer un peu la sienne. ».

Fin 2014, elle est partie en résidence d’écriture à Alger, puis Marseille, où elle a mené notamment un travail d’écriture avec des groupes de femmes. En avril, mai, juin et septembre, Laurence sera dans notre quartier nantais.
Peut-être la croiserez vous avec son petit carnet à la main au détour d’une rue ou assise dans un café !

Suivez le parcours de Laurence, grâce au blog (mise en ligne 1er avril sur www.laruchenantes.fr) qu’elle alimentera de textes tout au long de sa résidence :

Une vidéo sera aussi réalisée par  L’Etoilerie, le site internet du quartier Hauts-Pavés / St-Félix (un projet porté par l’association Marie et Alphonse)

partagez...Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 4 =